Nutrition : mieux identifier les produits alimentaires destinés aux enfants de 0 à 3 ans

Fer, protéines, sels… Les enfants âgés de 0 à 3 ont des besoins nutritionnels spécifiques. Comment savoir si un produit alimentaire répond à ces besoins ? Une future norme volontaire française va aider les parents à s’y retrouver. Rejoignez le tour de table !

A la demande d’Alliance 7, Fédération des produits de l’épicerie et de la nutrition spécialisée, et du Secteur Français des Aliments de l’Enfance, AFNOR lance les premiers travaux normatifs sur l’alimentation infantile. Aujourd’hui, les consommateurs, et notamment les parents, n’ont pas suffisamment de connaissances sur les besoins nutritifs de leur enfant.

« Les enfants mangent souvent les mêmes plats que leurs parents. Or, les besoins nutritionnels d’un adulte et d’un enfant sont loin d’être les mêmes », explique Magali Bocquet, Directeur Nutrition d’Alliance 7*.

« A partir de 6 mois, l’enfant peut consommer d’autres aliments que les produits en petits pots. Mais encore faut-il savoir lesquels. De même, certains parents optent pour du « fait maison ». Mais connaissent-ils réellement les besoins nutritionnels de leur enfant ? », poursuit Magali Bocquet.

Une future norme volontaire française est en cours d’élaboration pour répondre à ces questions et mettre en place une identification facilitée, via un visuel, des produits alimentaires formulés pour répondre aux besoins des moins de 3 ans.

EN QUOI CONSISTERA CETTE NOUVELLE NORME VOLONTAIRE ?

« Elle proposera de définir un signe d’identification des produits alimentaires formulés pour répondre aux besoins des moins de 3 ans  et apporter aux parents toutes les garanties sur la qualité de ces produits, celle déjà couverte par la réglementation et celle relative aux aspects nutritionnels », dévoile Bernadette Ruetsch, chef de projet AFNOR Normalisation.

« Nous invitons les acteurs du secteur de la nutrition et de l’enfance mais aussi les associations de consommateurs, de parents et le corps médical (pédiatres, assistantes maternelles, etc.) à rejoindre ces travaux uniques en France qui seront conduits par la commission AFNOR Aliments infantiles », annonce Magali Bocquet.

Que vous soyez un consommateur ou un professionnel, il est important que vous puissiez participer aux débats, exprimer vos besoins et définir ensemble un cadre de référence.

1ere réunion de travail le 4 décembre 2015 à St-Denis.

> Rejoindre la commission de normalisation AFNOR Aliments infantiles…

 

Image ©Wiktory / Shutterstock



Adhérez pour agir !

Élaborez les normes volontaires

norminfo

Découvrez nos engagements !