Performance énergétique : une nouvelle version de la norme ISO 50001 ouverte aux commentaires

Performance énergétique - ISO 50001

Performance énergétique : une nouvelle version de la norme ISO 50001 ouverte aux commentaires

AFNOR ouvre aux commentaires le projet de norme volontaire ISO 50001 révisée. C’est désormais aux utilisateurs de découvrir, jusqu’au 6 octobre 2017, la nouvelle version du texte délivrant une méthode revisitée pour déployer un système de management de l’énergie.

Depuis sa publication en 2011, la norme volontaire ISO 50001 fait l’objet de toutes les attentions. Année après année, de plus en plus d’entreprises et d’organismes publics l’utilisent pour donner un cadre reconnu à leurs activités de management de l’énergie. Il faut dire que la méthode a fait ses preuves : c’est en agissant de manière méthodique que les organismes réduisent leur consommation et leur facture énergétiques.

Comme toutes les normes volontaires, l’ISO 50001 a fait l’objet d’un examen systématique auprès des professionnels qui l’utilisent. L’amélioration du texte a alors été actée et engagée en 2016 par l’ISO, réunissant ainsi 58 pays volontaires. Plusieurs versions du texte ont été progressivement élaborées, discutées et améliorées, avec la contribution active de la France. Le projet est aujourd’hui dévoilé et ouvert aux commentaires français, jusqu’au 6 octobre 2017. La nouvelle norme sera publiée mi-2018.

ISO 50001:2018 : une nouvelle structure

Plusieurs nouveautés sont au menu. La première consiste adopter une nouvelle structure, dite HLS (pour « High Level Structure » en anglais). Il s’agit de l’architecture vers laquelle la norme va évoluer, décomposée en chapitres et sous-chapitres, traitant de concepts-clés. Ces concepts et cette architecture sont communs aux autres normes de systèmes de management que sont par exemple les normes ISO 9001 (qualité) et 14001 (environnement) dans leurs versions 2015. Si bien qu’en plus d’instaurer un langage commun, d’un secteur et d’un organisme à l’autre, les normes parlent le même langage entre elles. De quoi faciliter la vie de ceux qui pilotent les projets d’amélioration dans les organismes. Avec la structure HLS, l’utilisateur de normes peut aisément évoluer vers un système de management intégré. Au passage, l’énergie devient une composante-clé de la stratégie d’entreprise.

Accent sur l’amélioration continue

D’autres évolutions sont proposées, comme l’accent mis sur une amélioration continue de la performance énergétique. Une notion déjà présente dans le texte d’origine, mais que le projet de révision renforce, en exigeant de démontrer l’amélioration continue par des actions de suivi et de mesure. Dans le même esprit, le déploiement d’un plan de mesurage, l’une des exigences-phares de la norme dans sa version de 2011, est demandé dès la phase de planification, et non plus seulement au chapitre vérification. « Globalement, on s’oriente vers davantage de méthode dans la mesure et la démonstration de l’amélioration », résume Sylvie Fernandez, cheffe de projet d’AFNOR Normalisation.

> Commenter le projet de norme PR NF EN ISO 50001…

© Adobe Stock



Adhérez pour agir !

Élaborez les normes volontaires

norminfo

Découvrez nos engagements !