Résistance des matériaux à la cryogénie : une norme internationale brise la glace

Résistance des matériaux à la cryogénie : une norme internationale brise la glace

Publiée en septembre 2016, la norme EN ISO 20088-1 permet de déterminer la résistance des matériaux d’isolation thermique suite à un refroidissement cryogénique. Sébastien Viale de Technip a animé le groupe de travail international. Témoignage.

IMG_0702

Sébastien Viale, responsable recherche et développement nouveaux matériaux chez Technip

Comment la  norme volontaire EN ISO 20088-1 a-t-elle été élaborée ?

Technip est impliqué depuis de nombreuses années sur la création et le développement des unités flottantes de liquéfaction de gaz naturel (FLNG). Avec ce nouveau concept émergeant, de nouvelles problématiques sont apparues comme les risques d’épandage accidentel de liquide à température cryogénique.

Risque bien connu pour les aciers en unités terrestres qui sont traités par des murs d’eau ou par l’utilisation de bétons spéciaux appliqués sur les structures. Ces solutions ne peuvent pas être utilisées en mer pour des raisons de poids. Pour améliorer la sécurité, il est devenu important de trouver une solution pour tester les matériaux et valider leur performance de protection lors d’un épandage accidentel de liquide cryogénique.

Ce programme de travail a commencé en 2013 sous le format d’un JIP (Joint Industry Project) qui a réuni douze utilisateurs dont trois français et quatorze fournisseurs dont un français). Durant cette phase préliminaire, nous avons pu tester 30 échantillons différents et fait évoluer les conditions de tests. Suite aux résultats obtenus, le groupe de travail international a décidé d’exploiter les travaux du JIP pour aboutir à la publication d’une norme ISO.

Dès lors, Technip a décidé de continuer ces travaux et de gérer le groupe de travail en charge de la création de la norme ISO. Tout a commencé en janvier 2014.

Tous les acteurs impliqués se sont mobilisés pour rédiger rapidement une norme en plusieurs parties et dont la première  serait axée sur la condition en phase liquide. La norme EN ISO 20088-1 a été publiée en septembre 2016 en moins de deux ans.

Les deux autres parties sont en passe d’être publiées,  à l’horizon 2017 pour la partie 3 et en 2018 pour la partie 2. Cette dernière couvrira l’exposition au nuage cryogénique et la partie 3 se consacrera à une exposition à un jet de liquide cryogénique.

Quelle valeur ajoutée en espérez-vous ?

Être reconnu comme l’acteur principal de l’amélioration de la sécurité des unités FLNG est la première valeur ajoutée attendue par Technip. Le renforcement de notre position de leader sur ce marché est aussi un objectif de ces activités de normalisation.

D’autre part, Technip s’est doté d’un banc d’essai qui nous permet de tester des matériaux pour nos projets et ainsi renforcer notre connaissance sur ce sujet. Ce service est à disposition de tout l’écosystème du risque cryogénique : du fournisseur de solutions jusqu’à nos futurs clients.

Cette commercialisation permet aussi de générer un flux financier pour supporter nos activités de normalisation.

Commandez la norme NF EN ISO 20088-1 « Détermination de la résistance des matériaux d’isolation thermique suite à un refroidissement cryogénique – Partie 1 : phase liquide »…
> En savoir plus sur la commission française « Installations et équipements en gaz naturel liquéfié » gérée par le bureau de normalisation du gaz par délégation d’AFNOR…

Shutterstock/andrey polivanov



Adhérez pour agir !

Élaborez les normes volontaires

norminfo

Découvrez nos engagements !