sacs en plastique

Suppression des sacs de caisse en plastique : optez pour des sacs compostables normalisés

En ce vendredi 1er juillet, l’interdiction des sacs de caisse en plastique non réutilisables (gratuits ou payants) entre officiellement en vigueur en France. Parmi les alternatives pour les consommateurs, distributeurs et fabricants : les sacs compostables en matière végétale. Encore faut-il qu’ils soient conformes aux critères requis. Pour cela, la norme française T51-800 est la solution adaptée.

En ce vendredi 1er juillet, une mesure phare de la loi de transition énergétique d’août 2015* entre en vigueur : les sacs de caisse en plastique fin (moins de 50 micromètres d’épaisseur) et à usage unique sont interdits, qu’ils soient gratuits ou payants. Et cela, pour tous les commerces les mettant à disposition : supermarchés, librairies, marchés, pharmacies… Cette interdiction, attendue de longue date, s’étendra le 1er janvier 2017 aux sacs d’emballage alimentaires, distribués dans les rayons légumes, fromage, boucherie…

Parmi les alternatives possibles, aux côtés des sacs en kraft ou en tissu et des cabas réutilisables : les sacs compostables.

Sacs compostables : une alternative de choix

Ces sacs sont à la fois plus solides (épaisseur supérieure à 50 µm), réutilisables et plus respectueux de l’environnement. En effet, ils sont composés, entièrement ou en partie, de matières biosourcées : des matières issues du monde végétal, donc locales et renouvelables, et non pas des ressources fossiles lointaines utilisées en pétrochimie. Dès lors, une fois devenus déchets, ils se prêtent mieux au compostage, contrairement aux sacs en plastique d’origine pétrochimique, qui nécessitent une élimination au mieux, en incinérateur avec récupération d’énergie, au pire, en décharge.

Pour autant, ces sacs « verts » sont-ils tous aptes au compostage domestique ? Comment considérer un sac comme compostable ? Quels sont les critères de référence ? La norme française T 51-800:2015 (« Plastiques – spécifications pour les plastiques aptes au compostage domestique ») est ici d’un grand secours : citée dans la loi d’août 2015, c’est elle qui spécifie les procédures à respecter et les exigences relatives aux produits en plastique aptes au compostage domestique. Précisons que l’autre norme volontaire de référence pour le compostage des emballages biodégradables, la norme européenne EN 13432, n’est pas citée, car elle se limite au compostage industriel.

Elle a été élaborée par des professionnels du plastique, des emballages et des déchets sous l’égide du BNPP (bureau de normalisation sectoriel par délégation d’AFNOR) et publiée par AFNOR en novembre 2015.

En l’occurrence, pour être considérés comme « aptes au compostage domestique ». Tous les composants individuels du produit doivent remplir des exigences en matière de biodégradation, de désintégration pendant le compostage, d’entretien du processus biologique et de qualité du compost obtenu (présence de teneurs élevées en éléments-traces réglementés).

Cette norme volontaire constitue donc l’outil de référence pour répondre aux nouvelles exigences réglementaires et une base pour l’étiquetage des produits en plastique aptes au compostage domestique.

Une montée en puissance progressive

A noter que dès 2017, ces nouveaux sacs « bio » devront présenter une teneur minimale en matières biosourcées qui sera progressivement relevée: 30 % à partir du 1er janvier 2017 ; 40 % à partir du 1er janvier 2018 ; 50 % à partir du 1er janvier 2020 ; 60 % à partir du 1er janvier 2025.

Enfin, la loi du 17 août 2015 sonne le glas des « faux » sacs bio : elle interdit la production, la distribution, la vente, la mise à disposition et l’utilisation d’emballages ou de sacs fabriqués à partir de plastique oxo-fragmentable (plastique d’origine pétrochimique qui ne seras que partiellement dégradé et dont les particules persisteront dans l’environnement).

> Commander la norme NF T 51-800 :2015 « Plastiques – spécifications pour les plastiques aptes au compostage domestique »…

> En savoir plus sur la commission AFNOR « Plastiques – spécifications pour les plastiques aptes au compostage domestique » …

> Plus d’informations sur les sacs de caisse en plastique et autres sacs …

__________________________

*Loi publiée au Journal Officiel du 18 août 2015 et son décret d’application du 30 mars 2016.

 

Image : ©Still AB  / Shutterstock[/vc_column_text][/vc_column][/vc_row]



Adhérez pour agir !

Élaborez les normes volontaires

norminfo

Découvrez nos engagements !