norme

Vidéo : « On construit une norme comme on construit un match de foot »

A l’occasion de l’Euro 2016 de football et de l’inauguration d’une exposition de dessins humoristiques sur le foot et les normes, accrochés aux grilles d’AFNOR près du Stade de France, Mohamed Trabelsi, chef de projet normalisation (et footballeur amateur !) explique en vidéo le processus de co-construction et les bénéfices des normes volontaires.

Nul besoin d’être un amateur de football pour constater que l’Euro 2016 est lancé. Nul besoin, non plus, d’être grand clerc pour imaginer que si les équipes invitées jouaient au football avec des règles différentes d’un pays à l’autre, toute rencontre serait impossible ! À cette occasion, Mohamed Trabelsi, chef de projet en normalisation chez AFNOR , et footballeur amateur dans l’équipe représentant le groupe, décrypte dans une petite vidéo toutes les normes volontaires qui font du football un spectacle.

« La longueur de la pelouse, par exemple, fait l’objet d’une norme. De même que la qualité de l’éclairage à l’intérieur du stade », explique Mohamed Trabelsi dans cette interview. Sous-entendu : avec une pelouse trop haute ou des sports mal orientés, ce serait la débâcle ! AFNOR a d’ailleurs demandé à un dessinateur d’imaginer à quoi ressemblerait le football sans ces bonnes pratiques et ce langage commun que sont les normes volontaires. Les dessins sont exposés sur les grilles du siège d’AFNOR, à la Plaine Saint-Denis, à deux pas du Stade de France… donc sur la route des supporteurs qui s’y rendent depuis la gare de RER voisine. L’exposition est également visible en mode virtuel ici : http://exposition.afnor.org .

UN SPORT D’EQUIPE

Enfin, Mohamed Trabelsi propose une analogie entre la normalisation et le football : l’un et l’autre sont un sport d’équipe ! En effet, les normes volontaires sont le fruit d’échanges entre les professionnels eux-mêmes, AFNOR se contentant d’un rôle de coordination et de publication des documents une fois ceux-ci mis à l’enquête publique et finalisés.

En somme, les normes du foot sont faites… par les gens du foot : clubs, équipementiers, représentants des spectateurs, collectivités locales gestionnaires des stades, etc. Et cela, sur le principe du consensus. « On invite tous les acteurs du marché à travailler ensemble pour proposer des solutions adaptées », explique Mohamed Trabelsi… sans botter en touche !

> Pour visionner l’interview de Mohamed Trabelsi…



Adhérez pour agir !

Élaborez les normes volontaires

norminfo

Découvrez nos engagements !