Les normes volontaires en campagne

Les normes volontaires en campagne

Mi-juin 2022, les normes volontaires font parler d’elles dans les médias. Une campagne de communication commence pour sensibiliser les décideurs aux bénéfices que procure le fait d’utiliser les normes et de participer à leur élaboration.

Dans l’expression « normes volontaires », il y a « volontaires ». C’est en capitalisant sur cet adjectif clé, qui distingue la normalisation de la réglementation et de son caractère coercitif, qu’une campagne de communication démarre, mi-juin 2022, dans les médias, sur internet et les réseaux sociaux. Portée par AFNOR avec l’appui de tous les acteurs du système français de normalisation, cette campagne vise à convaincre les décideurs des bénéfices qu’il y a à utiliser les normes et à participer à leur élaboration. Elle explique qu’in fine, les normes volontaires sont des accélérateurs d’impact.

Comme tout-un-chacun, les décideurs font eux aussi, souvent l’amalgame entre normes volontaires et mesures réglementaires, ce qui génère contresens et idées reçues : non, les normes volontaires ne mettent pas de bâtons dans les roues des entreprises, c’est même l’inverse, comme le rappelle notre FAQ ici ! Ces atouts sont au nombre de quatre : les normes volontaires permettent aux acteurs économiques de gagner en performance, en collectif, en innovation et en résilience. La campagne donne un coup de projecteur sur chacun de ces quatre bénéfices, preuves à l’appui. Pour fabriquer et appliquer les normes, de nombreux décideurs sont volontaires ; pourquoi pas vous ?



Adhérez pour agir !

Élaborez les normes volontaires

norminfo

Découvrez le baromètre!