Achats responsables : la future norme ISO 20400 dans la dernière ligne droite

Achats responsables : la future norme ISO 20400 dans la dernière ligne droite

Réuni à Rio début décembre, le comité de projet de l’ISO rassemblant des professionnels de tous pays pour rédiger la future norme volontaire ISO 20400 sur les achats responsables s’est mis d’accord sur le texte définitif. Pour une publication prévue en février ou mars 2017.

Décrire les bonnes pratiques en matière d’achats responsables dans une norme volontaire internationale ? AFNOR et l’ISO ont dit oui ! Derrière Isabelle Lambert, cheffe de projet, AFNOR Normalisation a formé pour la France une commission de normalisation composée de grandes entreprises, de consultants et de représentants des pouvoirs publics. Plusieurs étapes-clés se sont enchaînées depuis le lancement du projet en septembre 2013, dont l’enquête publique en janvier 2016, pour consulter toutes les parties prenantes françaises.

Le marathon touche à sa fin : à Rio début décembre 2016, la réunion du comité technique ISO/PC 277, auquel participe l’équipe d’Isabelle Lambert, a décidé d’envoyer le texte en publication. Le « brouillon » avait été revu à l’automne 2016 par les délégations des 37 pays impliqués. Il s’en était dégagé une quasi-unanimité pour approuver le projet de norme et une seule voix contre (Singapour). Les principaux commentaires portaient sur trois questions de principe (droit fondamental, conditions de travail, droits de l’Homme) et deux sujets plus techniques (sphère d’influence et approche des risques).

Retour sur investissement sous deux ans

L’ISO/PC 277 annonce une publication de la norme pour février ou mars 2017. Le document se présentera comme un mode d’emploi à disposition des entreprises et de leur service achats. « Cette norme va inciter le directeur général, le directeur des achats et les acheteurs à se poser des questions sur les risques qu’il y a à ne pas acheter durable, explique ainsi Isabelle Lambert. Elle est très attendue, comme en témoignent le nombre inhabituel de pays et d’institutions internationales au comité de projet – une quarantaine – et la participation, à chaque étape du processus, de l’ONU, de la Commission européenne et de l’OCDE. »

Pour autant, les entreprises restent en première ligne sur cette thématique dont elles ne peuvent sortir que gagnantes, à en croire une étude de l’Ademe menée auprès de 19 services achats d’entreprises françaises volontaires de tous les secteurs d’activité, et présentée au dernier salon Pollutec fin novembre 2016 : en moyenne, elles estiment que leur retour sur investissement en matière d’achats responsables est intervenu sous deux ans. L’étude montre également qu’une politique d’achats responsables permet aux entreprises de gagner des parts de marché et de réduire leurs impacts environnementaux, notamment en termes d’émissions de gaz à effet de serre. Forte de ces résultats, l’Ademe prépare une deuxième étude à destination des PME pour les accompagner dans la mise en œuvre d’une démarche d’achats responsables.

> Rejoindre la commission de normalisation AFNOR « Développement durable et responsabilité sociétale »… 

Crédit photo : © Shutterstock

Tags:


Adhérez pour agir !

Élaborez les normes volontaires

norminfo

Découvrez nos engagements !