Assemblée générale d’AFNOR : Marc Ventre nouveau président

Marc Ventre, nouveau président d'AFNOR

Assemblée générale d’AFNOR : Marc Ventre nouveau président

Réunis en assemblée générale mardi 27 juin 2017, les membres adhérents d’AFNOR ont élu leur nouveau président : Marc Ventre succède à Claude Satinet.

Mardi 27 juin 2017, l’association AFNOR a tenu son assemblée générale, à Paris, sous la présidence de Claude Satinet et en présence d’Olivier Peyrat, directeur général du groupe AFNOR. Lors de ce rendez-vous qui ponctuait son deuxième et dernier mandat, Claude Satinet a passé la main à Marc Ventre, élu nouveau président pour trois ans par le conseil d’administration nouvellement formé. Conformément aux statuts de l’association, ce choix a été présenté au ministre chargé de l’économie, des finances et de l’industrie, Bruno Le Maire, qui l’a approuvé. Issu de l’industrie aéronautique, notamment chez Safran où il fut directeur général délégué aux opérations de 2011 à 2015, Marc Ventre préside le Groupe des industries métallurgiques de la région parisienne (GIM), le conseil d’administration d’ArianeGroup, et depuis peu l’IESF (Société des ingénieurs et scientifiques de France).

Les membres adhérents d’AFNOR ont également approuvé l’exercice financier écoulé. L’association AFNOR a achevé l’année 2016 avec un résultat positif de 0,6 M€, pour un total des produits s’élevant à 79,9 M€ en incluant la subvention ministérielle, qui poursuit sa baisse à 7,2 M€ en 2016. Le groupe AFNOR, qui adosse les activités des filiales commerciales aux activités d’intérêt général de l’association, affiche quant à lui un résultat net positif à 0,4 M€, pour un chiffre d’affaires à 148,3 M€ et un total des produits (avec subvention et produits autres) de 165,7 M€.

AFNOR clôt ainsi une année 2016 qui était celle de son 90e anniversaire, l’acte de naissance officiel de l’association française de normalisation remontant au 22 juin 1926. Son rapport d’activité 2016 y fait allusion au fil des pages consultables en ligne. Le document propose également un focus sur la première année de de la stratégie française de normalisation 2016-2018. Enfin, dans son rôle de porte-parole de la France sur la scène internationale, AFNOR tient son rang : l’Hexagone demeure dans le top 5 mondial (ISO, IEC) et dans le top 3 européen (CEN, CENELEC) des organismes nationaux de normalisation. En 2016, la France a obtenu 20 nouvelles responsabilités dans les instances internationales de normalisation et accueilli 168 réunions

> Consulter le rapport d’activité 2016 d’AFNOR
> 1926 – 2016, 90 années de confiance avec AFNOR (vidéo)
> Télécharger le baromètre international de la normalisation

© Gil Lefauconnier



Adhérez pour agir !

Élaborez les normes volontaires

norminfo

Découvrez nos engagements !