Management de la sûreté : La France aux avant-postes !

Management de la sûreté : La France aux avant-postes !

Comment protéger efficacement ses actifs contre les menaces tout en participant à la performance économique de l’entreprise ? A l’initiative de la France, un projet de norme volontaire international est lancé pour structurer un modèle de management de la sûreté préventive. Experts du domaine, mobilisez-vous pour préparer la proposition nationale.

Aux quatre coins du monde, les organisations privées et publiques sont confrontées à des menaces malveillantes. Dégradations, intrusions, vols, terrorisme, tuerie de masse… Les services de sécurité et de sûreté sont de plus en plus sollicités. En effet, ils doivent gérer ces crises mouvantes en élaborant des stratégies de prévention et en implémentant des processus dans des environnements variés. Les coûts sont élevés et le retour sur investissement est difficilement mesurable.

Or, s’il existe des normes volontaires sectorielles de référence en sécurité privée, gestion de crise gestion des risques et de résilience, il n’en existe aucune pour établir un modèle de management de la sûreté agile, permettant d’homogénéiser les pratiques opérationnelles.

Pour répondre à ce manque, la France présente à l’ISO (Organisation internationale de normalisation) une proposition de travail visant à normaliser le management de la sûreté préventive. Une initiative saluée et acceptée par d’autres pays membres.

Cette initiative fait suite à une étude de besoin menée par AFNOR et ses partenaires entre décembre 2015 et juin 2016 mais également à des consultations lancées auprès d’organisations du secteur publique (ministères, transport, hôpitaux…) et privé (énergie, haute technologie, aéronautique, luxe, cosmétique, automobiles, centres commerciaux, banques, grande distribution, conseils en sécurité…).

Les responsables sûreté de ces organisations ont ainsi exprimé unanimement le besoin d’un modèle de gestion de la sûreté commun internationalement reconnu.

Rejoignez le tour de table !

Dès à présent, AFNOR invite toutes les parties intéressées à rejoindre la commission de normalisation « Sûreté et résilience ». Un projet de norme sur le management de la sureté préventive sera ensuite soumis au niveau ISO à partir du 20 février. La France se positionne ainsi en avance de phase et en véritable leader sur ce sujet.

« L’enjeu pour les parties prenantes françaises consiste à élaborer une proposition aussi conforme que possible à leur vision et à leurs besoins organisationnels de sûreté », explique Nicolas Scuto, chef de projet AFNOR et secrétaire de cette commission. « AFNOR a élaboré et mis en place un plan d’action et un dispositif, validés par ses parties prenantes, qui visent à influencer au plus tôt et durablement le contenu de la future norme. ».

Vous voulez peser dans les discussions ? Faites part de votre intérêt auprès de Nicolas Scuto (nicolas.scuto@afnor.org).

Prochaines réunions de travail : le 2 novembre et le 2 décembre à Saint-Denis dans les locaux d’AFNOR.

> En savoir plus sur la commission de normalisation AFNOR « Sûreté et résilience »…

©fotolia/viappy



Adhérez pour agir !

Élaborez les normes volontaires

norminfo

Découvrez nos engagements !