Journalism Trust Initiative : AFNOR accompagne RSF et ses partenaires

Journalism Trust Initiative : AFNOR accompagne RSF et ses partenaires

Logo Journalism Trust Initiative

A l’initiative de Reporters sans frontières (RSF) et avec l’aide d’AFNOR, débute un projet européen visant à rédiger un ensemble vérifiable de règles et de critères caractérisant les meilleures pratiques journalistiques. Explications.

Apporter des solutions face à la crise de confiance que connaît la presse, dont la légitimité à informer subit aujourd’hui la concurrence d’Internet, avec des méthodes conduisant parfois à biaiser l’information : voilà un des enjeux partagé par Reporters sans frontières (RSF) en 2017 auprès d’AFNOR, l’organisme de normalisation français. L’Agence France Presse (AFP), Global Editoris Network et European Broadcasting Units (EBU) sont partenaires d’un projet, appelé JTI (Journalism Trust Initiative) et initié dans l’enceinte neutre du Comité européen de normalisation (CEN), à la demande de RSF et sur proposition d’AFNOR et du DIN, son homologue allemand et partenaire de premier rang.

Le périmètre du projet peut être consulté ici et commenté jusqu’au 18 mai. Il s’agit de rédiger, dans un esprit de consensus et en dehors des instances professionnelles propres à la presse, un ensemble vérifiable de règles et de critères caractérisant les meilleures pratiques journalistiques, définies par les participants : recherche d’information, production et à la diffusion de contenus. L’exercice ne porte donc pas sur la qualité des contenus en eux-mêmes, mais les méthodes conduisant à les obtenir.

Une première réunion le 23 mai 2018

Tout acteur du marché de l’information peut rejoindre le tour de table, à partir du moment où il y a accord sur la feuille de route. Médias, diffuseurs, ONG, écoles de journalisme, diffuseurs acteurs publics… La participation est ouverte et ne se limite pas nécessairement aux acteurs européens. AFNOR, qui va piloter le projet, n’apportera pas de contribution directe au texte : son rôle sera d’aider tous les participants à travailler ensemble, de s’assurer que le projet avance et que le résultat obtenu atteint le niveau souhaité. L’une des plus-values attendues est que soient définis des critères vérifiables.

La première réunion de travail se tiendra dans les locaux d’AFNOR, le 23 mai 2018. D’ici douze à dix-huit mois, le projet final fera l’objet d’une consultation publique, puis sera mis à disposition. Il reviendra alors aux médias concernés de décider, ou non, de le respecter, voire de solliciter des organismes de contrôle.

> Pour consulter la feuille de route et demander à rejoindre le projet 

© Twitter/RSF



Adhérez pour agir !

Élaborez les normes volontaires

norminfo

Découvrez nos engagements !