Mesures de base du corps humain : la norme volontaire EN ISO 7250-1 révisée

Révision de la norme volontaire EN ISO 7250-1

Mesures de base du corps humain : la norme volontaire EN ISO 7250-1 révisée

Référence pour les concepteurs et les ergonomes pour aménager bureaux et espaces de travail, la norme volontaire EN ISO 7250-1 définit des repères et des indications pour mesurer différentes parties du corps humain. La voici rééditée dans une version actualisée.

Publiée en 2010, la norme volontaire EN ISO 7250-1 passe le corps humain au scanner ! Hauteur du coude, largeur du pouce, circonférence de la taille… Pour chaque partie, de la tête aux pieds, la norme volontaire internationale EN ISO 7250-1 définit un repère et des indications de mesure de base. « Des prérequis indispensables pour concevoir des espaces de travail et de vie adaptés à tous : petits, grands, minces, costauds…», explique Jean-Pierre Zana, ergonome et membre de la commission de normalisation AFNOR sur l’ergonomie, qui rassemble les professionnels du sujet venus écrire la norme.

Exemple d'un repère - norme EN ISO 7250-1

Exemple d’un repère – norme EN ISO 7250-1*

 

Description de la zone à mesurer, méthode de référence, outils et accessoires les plus appropriés… L’EN ISO 7250-1 fournit un panel de recommandations élaborées par consensus pour mesurer correctement un sujet dans la position dans laquelle il se trouvera pour travailler, assis et/ou debout. Objectif : fournir les éléments-clés aux professionnels de la conception pour réaliser des mesures fiables et précises, dans un langage et des unités qui parlent à tout le monde.

Exemple d'une mesure de base prise pour un sujet en position assise

Exemple d’une mesure de base prise sur un sujet en position assise – norme EN ISO 7250-1*

 

Mesure du corps humain : le scanner 3D à l’honneur

Aujourd’hui, la norme volontaire est disponible dans une nouvelle version. « La norme révisée prend en compte les avancées majeures apparues ces dernières années dans le domaine des mesures anthropométriques. C’est le cas, par exemple, des scanners 3D, des appareils de plus en plus utilisés pour réaliser ces mesures », explique Jean-Pierre Zana.

Ainsi, pour chaque partie du corps à mesurer, la nouvelle norme volontaire internationale présente un sujet modélisé en 3D (voir figure ci-dessus). « Cela permet aux experts comme aux non-initiés de se faire une idée extrêmement précise de la mesure à réaliser, de la position dans laquelle doit se trouver le sujet, etc…Ces illustrations en 3D éviteront bien des erreurs », souligne Jean-Pierre Zana.

D’application volontaire, l’ISO 7250-1 vient notamment en appui à la réglementation européenne, en l’occurrence la directive 2006/42/CE, dite Machines. « La norme volontaire ISO 7250-1 est un outil indispensable pour mettre en œuvre cette directive et répondre aux exigences qu’elle fixe pour prendre en compte la variabilité des opérateurs lors de la conception de postes de travail », conclut Jean-Pierre Zana.

© Adobestock/3dmentat

> Acheter la norme volontaire NF EN ISO 7250-1 « Définitions des mesures de base du corps humain pour la conception technologique – Partie 1 : Définitions des mesures du corps et repères »…

> En savoir plus sur la commission de normalisation AFNOR « Ergonomie »…

*Les extraits de la norme NF EN ISO 7250-1 – Novembre 2017 « Définitions des mesures de base du corps humain pour la conception technologique – Partie 1 : Définitions des mesures du corps et repères » sont reproduits avec l’accord d’AFNOR. Seul le texte original et complet de la norme telle que diffusée par AFNOR Editions – accessible via le site internet www.boutique.afnor.org  – a valeur normative.



Adhérez pour agir !

Élaborez les normes volontaires

norminfo

Découvrez nos engagements !