Lutte contre la désinformation : publication de l’accord européen « Journalism Trust Initiative »

Lutte contre la désinformation : publication de l’accord européen « Journalism Trust Initiative »

Le Comité européen de normalisation publie l’accord « Journalism Trust Initiative ». Il propose à tous les médias un ensemble de bonnes pratiques visant à éviter la publication et la propagation de fausses informations.

Engagée en 2018 par Reporters sans frontières (RSF) et ses partenaires l’Agence France Presse (AFP), l’Union européenne de radio-télévision (EBU) et le Global Editors Network (GEN), l’initiative JTI a réuni plus de 120 experts internationaux : médias, associations et syndicats professionnels, instances d’autorégulation (conseils de presse et organismes de réglementation), plateformes numériques, annonceurs, représentants des intérêts des consommateurs et ONG.

Il en résulte aujourd’hui un document, publié et disponible gratuitement, qui constitue un instrument inédit pour promouvoir le respect de la transparence et de la déontologie par les médias d’information. L’accord européen JTI vise aussi à encourager et récompenser le respect des processus fiables de production journalistique. Son développement, initié par Reporters sans frontières (RSF), a été facilité par AFNOR, soutenu par son homologue allemand le DIN, au nom du Comité européen de normalisation (CEN).

Journalism Trust Initiative : 18 critères pour s’autoévaluer

Appelé à soutenir l’engagement des médias, au moyen d’un dispositif d’autoévaluation, l’accord européen JTI comporte 18 clauses sur la transparence, l’indépendance éditoriale, la mise en œuvre de méthodes journalistiques et le respect des règles déontologiques. Celles-ci couvrent les questions d’actionnariat, de sources de revenus, de processus éditorial, en passant par des sujets tels que la transparence sur les contenus d’opinion, les contenus promotionnels et les contenus publicitaires, ou encore les politiques de correction mises en œuvre suite à la publication de fausses informations.

Chaque média, chaîne de télévision ou station de radio, site web ou blog peut s’en emparer pour effectuer un autodiagnostic interne de sa chaîne de production, et si nécessaire, l’améliorer. RSF encourage les médias à respecter les exigences contenues dans l’accord JTI, et à faire preuve de transparence à ce sujet. À l’avenir, ce respect des exigences pourrait faire l’objet d’un processus de certification.

Selon Olivier Peyrat, directeur général d’AFNOR, « dans le système actuel, dominé par les algorithmes des moteurs de recherche et des réseaux sociaux, les informations fausses ou peu fiables circulent plus vite que les vraies. Nous espérons que la publication de l’accord JTI initié par Reporters sans frontières contribuera à renverser cette logique en donnant un avantage réel à tous ceux qui développent et diffusent des informations de manière fiable. La normalisation volontaire a là aussi un rôle à jouer : en reliant les enjeux économiques aux questions déontologiques, ce dispositif d’autorégulation permettra aux professionnels de l’information de favoriser de façon volontaire, spontanée et cependant efficace l’intégrité du débat public. »

> Télécharger l’accord européen « Journalisme Trust Initiative »

© CEN/D. Karelsky



Adhérez pour agir !

Élaborez les normes volontaires

norminfo

Découvrez le baromètre!